Conférenciers principaux

Les défis de la communication en sports et divertissement

Après plus de 20 ans au sein du Cabinet de relations publiques NATIONAL, Paul Wilson s’est joint à la société mère du Club de hockey Canadien de Montréal, le Groupe CH, en 2018, alors que l’entreprise entamait un projet de transformation de sa structure d’affaires. Dans son rôle de chef des communications pour le Groupe CH, M. Wilson est confronté à de nombreux défis associés à la gestion de l’une des entreprises de sport et de divertissement les plus visibles et publiques en Amérique du Nord. Durant sa présentation, il discutera de sa nouvelle réalité et partagera quelques leçons tirées de ses 18 premiers mois au sein de cette société au rythme effréné. Ne manquez pas cette discussion informative et révélatrice.   
 

Paul Wilson, Vice-président principal, affaires publiques et communications, Groupe CH Club

CPRS 2020 Keynote Paul WilsonEntré en fonctions le 6 août dernier, Paul Wilson a été nommé vice-président, Affaires publiques et communications pour le Groupe CH le 22 mai 2018. À ce titre, il assume la gestion de l'ensemble des affaires publiques et des communications de l'entreprise, particulièrement le Club de hockey Canadien et evenko, et relève directement du président et chef de la direction.

Paul Wilson provient du Cabinet de relations publiques NATIONAL où il était associé depuis 2011, ayant aussi occupé les fonctions de vice-président, groupe communications corporatives, puis affaires corporatives œuvrant au service de clients tels ArcelorMittal, Bombardier, Cogeco, Lowe's et Molson Coors. Avant de revenir chez NATIONAL en 2010, après y avoir amorcé sa carrière de 1988 à 2000, il avait occupé les fonctions de vice-président, marketing et planification stratégique chez GPF1, l'entreprise qui opère et commercialise la tenue du Grand Prix de Formule 1 et de NASCAR au Canada. Entre 2000 et 2007, il assume la vice-présidence, Affaires publiques, d'une importante brasserie.

Titulaire d'un baccalauréat en Sciences politiques de l'Université McGill, son portefeuille académique montre aussi une certification au programme exécutif du Queen's School of Business, obtenue en 2004, de même qu'un certificat en finances de la même institution, obtenu en 2002.