Défense des intérêts

Au cœur de notre mission se trouve la défense des plus hautes normes et de la pratique éthique des relations publiques et de la gestion des communications dans le monde entier. Nous croyons que la pratique éthique et stratégique apportera une contribution positive à la profession, à nos employeurs et aux communautés que nous desservons.

Pour y parvenir, la SCRP a adopté une politique destinée à guider les efforts de la Société pour faire progresser le statut professionnel des relations publiques, surveiller sa pratique pour le bénéfice et la protection de l’intérêt public et agir dans l’intérêt public en respectant une norme de compétences et un code de déontologie.

La politique sur la défense des intérêts et la gestion des enjeux guide l’implication de la SCRP dans le discours public portant sur la pratique éthique des relations publiques et offre un cadre au sein duquel les membres et la profession sont mieux représentés dans les réponses aux enjeux et possibilités en émergence.
 
Dans le cadre de ses activités régulières, le Comité des relations publiques et des communications est responsable de l’implantation de la politique de défense des intérêts et de gestion des enjeux. Cette politique est guidée par les principes suivants :

Déclaration de principes
La Société canadienne des relations publiques s’efforce de :

  • Affirmer que les obligations de confiance du public sont inhérentes à la pratique des relations publiques
  • Promouvoir et maintenir les plus hautes normes de pratique professionnelle et de déontologie parmi les membres afin de s’assurer que les relations publiques demeurent une profession honorable
  • Protéger le bon goût et la vérité dans tout le matériel préparé à des fins de diffusion publique, ainsi que dans toutes les facettes des opérations des professionnels des relations publiques
  • Faire en sorte que l’appartenance à la SCRP soit synonyme de conduite éthique, d’habileté, de savoir et de compétence dans la pratique des relations publiques
  • Favoriser une plus grande attention envers les relations publiques comme domaine d’études dans les établissements postsecondaires afin de favoriser l’habileté, la connaissance et la formation de toutes les personnes intéressées ou présentement impliquées en relations publiques 
  • Respecter le Protocole mondial d’éthique en relations publiques de la Global Alliance for Public Relations and Communications
  • Adhérer aux principes de la Charte canadienne des droits et libertés